EBM-MASA

chef d'entreprise

Tout d’abord, je vais essayer de clarifier les choses par rapport à ce que j’entends par ego. Je dirais que c’est le fait de s’attribuer un « moi », une identité sur soi qui va engendrer alors toute sorte d’étiquette. Par exemple ça pourrait être, je suis parfois colérique, je suis bon en mathématique mais nul en français. Je suis plus intelligent, je suis plus idiot, etc….

Pourquoi vous faite totalement fausse route en vous compliquant en même temps la vie?

Et bien, notre vie n’est que le reflet de nos pensées, de nos croyances sur nous-même et cela est facile à vérifier bien que cela puisse être désagréable à voir. Si je veux par exemple réussir à un examen, il suffit de remplir toutes les conditions pour cela. C’est-à-dire étudier, suivre les recommandations des professeurs, refaire les exercices, etc. Cela semble simple mais que ce passe-t-il si vous abordez l’examen avec la croyance que ce n’est pas possible, que c’est trop difficile. Et bien vous n’allez pas faire ce qui est nécessaire pour réunir les conditions de votre succès et par là même échouerez. Ce qui pourrait même vous renforcer dans votre croyance que c’est trop difficile, etc. Vous créer vous-même le résultat de votre vie avec toutes ces étiquettes.

L’ego ou notre « moi, moi, moi » est un poison dans le sens ou il juge tout, a son opinion sur tout, décide de ce qui est bon ou pas, de que qu’on peut aimer ou ne pas aimer, de ce qui est dangereux ou pas, de ceux qui sont à éviter ou à rencontrer. En réalisant que la réalité est bien plus vaste, cela ouvre de nombreuses perspectives, il faut aller voir par vous-même ce qu’il en est au lieu de répéter encore et encore les mêmes erreurs et façon de voir les choses.

L’ego est aussi un poison car il donne un grand pouvoir au quand dira-t-on, à ce que les autres pourraient bien penser de nos choix. Vous n’avez pas fini si vous voulez correspondre à l’opinion des autres car si vous choisissez une voix, vous plairez à certains et pas à d’autres. Et si vous choisissez une autre voix, vous plairez à d’autres et déplairez à d’autres, cela est donc sans fin.

Comment repérer votre ego ?

Plus on se prend au sérieux, plus l’ego est important. Un test très simple est tout simplement d’observer votre comportement. Plus ce qu’on peut dire ou penser de vous vous affecte, vous touche au point que vous y repenser encore et encore, alors l’ego est très fort. Cela fait d’ailleurs souffrir car il y a un décalage entre l’image que vous avez de vous et celle perçu des autres.

A l’inverse, être capable de rire de soi, de se moquer de soi est un signe de faible ego et vous pouvez voir dans ces moments là que vous êtes plus en paix et heureux. De plus, vous êtes alors capable de vous ouvrir aux opportunités en faisant de chaque instant un moment unique.

Une nouvelle fois, la pratique est indispensable afin de se débarrasser de ces tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page