EBM-MASA

probleme fertilité

Aujourd’hui, de plus en plus de couples ont du mal à avoir un enfant. Pourtant, cela peut avoir un impact sur la relation au fil des années et être source d’instabilité émotionnelle et mentale. Pour booster la fertilité, le recours à un naturopathe peut être une bonne alternative. En effet, il vaut mieux utiliser des méthodes naturelles avant d’engager un parcours médical qui est à la fois long et coûteux. Comment la naturopathie peut-elle aider ?

Pourquoi se tourner vers la naturopathie ?

La naturopathie est une approche très efficace pour aider les personnes ayant des difficultés à la conception d’un bébé. Le recours à ce praticien peut d’ailleurs être envisagé par un couple souhaitant s’engager dans la procréation médicalement assistée ou PMA. En effet, cette pratique est complémentaire avec les traitements médicamenteux. Néanmoins, elle ne peut remplacer un suivi médical. En tout cas, grâce aux exercices et recommandations proposés par le naturopathe, les chances de réussite sont optimisées.

Par ailleurs, la naturopathie peut vous être d’une grande aide si vous avez des soucis à concevoir un bébé et pour mieux vivre votre grossesse. Il s’agit d’ailleurs d’une pratique holistique naturelle qui permet de rééquilibrer le corps. L’idéal, c’est de consulter un praticien au plus tard quatre mois avant de commencer la conception afin d’éliminer les toxines et de booster son organisme.

Problèmes de fertilité : quels sont les bienfaits de la naturopathie ?

La première mission du naturopathe consiste à déterminer les principaux facteurs de l’infertilité. Ensuite, il procède étape par étape pour atteindre le résultat escompté.

La détoxification de l’organisme

La première étape consiste à débarrasser l’organisme des toxines dans le système sanguin, lymphatique et émonctoire pour le bien-être du bébé et à favoriser le développement du fœtus. Pour cela, le naturopathe établit un programme très strict : arrêt de la consommation d’alcool et du tabac, de produits comportant des perturbateurs endocriniens…

Le regain de vitalité et d’énergie

Le naturopathe est aussi le mieux placé pour suggérer les meilleures activités à pratiquer pour redonner de la vitalité et de l’énergie à son organisme. Une bonne oxygénation par exemple est indispensable. C’est pourquoi la pratique de sport extérieur est fortement recommandée : vélo, marche, natation, etc.

La rééducation alimentaire

C’est une étape fondamentale au cours d’un traitement en naturopathie. Si le surpoids est la cause de l’infertilité, le naturopathe établit un régime alimentaire sur mesure pour perdre du poids rapidement. Aussi, il peut aider le couple à changer leur habitude alimentaire afin de corriger les excès et d’éviter les carences. Il faut en effet manger des végétaux, des céréales complètes, des protéines de qualité et de l’huile extraite à froid tous les jours. Si cela n’est pas suffisant, la prise d’un complément alimentaire est nécessaire pour favoriser l’absorption des nutriments. C’est par exemple le cas des probiotiques.

Bon à savoir : Il existe des aliments pouvant booster la fertilité. Ils sont riches en acides gras et en antioxydants : noix, oléagineux…

L’élimination du stress

Le stress peut être source d’épuisement physique et mental et d’insomnie. En plus, il peut avoir des impacts sur la fertilité. L’attente d’une grossesse peut démoraliser et décourager un couple. Les exercices de respiration sont très efficaces pour évacuer le stress. Mais il existe aussi des plantes miraculeuses prescrites par le naturopathe qui agissent immédiatement sur la sphère émotionnelle. Grâce à une décoction de fleurs ou de plantes, il est possible de mieux gérer le stress et de lâcher prise pour augmenter les chances de tomber enceinte.

La redynamisation de la zone pelvienne

Il est très important de débloquer la zone pelvienne, sinon l’œuf ne peut se développer. Toutefois, les causes de cette congestion peuvent être variées. Le naturopathe est le mieux placé pour programmer un traitement adapté et personnalisé pour chaque patient. Des fois, la femme doit recourir à l’ostéopathie, l’acupuncture ou la réflexologie pour un résultat optimal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page